Anacarde

Notre Anacarde

Notre production a connu un bon substentiel passant de 0,5 T en 2014 à environ 2T en 2018

Depuis 2014, la coopérative CAMAYE s’est engagée dans la production de noix de cajou à la demande de ses clients et partenaires.

Notre production est ainsi passée de 0,5 T en 2014 à environ 2T en 2018. La production d’anacarde a connu un certain engouement ces dernières années et les surface cultivées n’ont cessée d’augmenter. Ainsi la Côte d'Ivoire est désormais le deuxième producteur mondial de noix de cajou (700 000 tonnes), après l'Inde (730 000 tonnes), mais désormais devant le Brésil (335 000 tonnes) et le Vietnam (300 000 tonnes).

Le pays est devenu le plus grand exportateur mondial de noix de cajou brutes en 2010. Cependant la filière connait certaines difficultés.

En effet, le problème est lié au prix bord champ jugé très bas comparé aux prix pratiqués chez les voisins (Burkina, Ghana). Cette situation favorise la fuite du cacao vers les pays limitrophes.

Scroll to Top