Démarche qualité

Gardening

Notre démarche qualité

La coopérative CAMAYE a fait de l'agriculture durable sa marque. c'est pourquoi elle a acquis la double certification à savoir UTZ et RA.
Ainsi pour intégrer ce projet, les nouveaux producteurs de la coopérative doivent suivre la procédure suivante :

  • Posséder une ou plusieurs plantations de cacao.
  • Ne pas avoir de plantations dans une forêt classée.
  • Ne pas avoir de plantations issues de la destruction récente d’une forêt.
  • Ne pas avoir une plantation en gage.
  • Exprimer expressément son désir d’entrer dans le programme de production du cacao
  • Et mettre en application les bonnes pratiques agricoles conformes aux normes d’UTZ Certified et RAINFOREST Alliance.

Ainsi, Le producteur intéressé devra se rapprocher du bureau de la Coopérative ou de la section pour recevoir une formation sur les normes d’UTZ Certified et Rainforest Alliance y compris les conditions requises d’admission au programme. Il doit être Identifié par le remplissage des fiches d’inspection initiales avec l’aide de l’Administrateur ou des agents ANADER et signer un contrat d’engagement avec la Coopérative.
D'autre part, la coopérative CAMAYE, dans le but d'accoître sa production et de conserver ses certifications s'est dotée d'un système de taçabilité matériel dont les étapes sont :
1. CODIFICATION DES PRODUCTEURS ET DES PLANTATIONS
L’administrateur assigne un code au producteur relatif à son exploitation agricole, quelque soit le nombre de parcelles inclues dans la même section. Dans le cas où il existerait une autre exploitation agricole dans une autre section, un second code lui sera attribué. 
Par exemple: Un producteur de la section 01, dont le numéro d’ordre est le 1, et qui dispose d’une seule plantation, aura le code 027-01CAMP001 adapter au système de codification de la coopérative).
Ce code devra être unique et permettre d’identifier un seul producteur et l’exploitation agricole qui lui appartient.
2. TRANSPORT DU PRODUIT DE LA PLANTATION A LA SECTION
Une fois la récolte achevée, le planteur procède à l’écabossage de son produit et informe par la suite le responsable de section ou l’ADR qui fait monter l’information à la coopérative. La fermentation quand a elle se fait au niveau de l’exploitation dans les conditions requises par les bonnes pratiques agricoles. 
Mais dans le cas ou le planteur ne désir par le faire a l’exploitation pour cause de vol, la coopérative envoie un camion à la plantation pour évacuer le cacao frais.
Les ADR sont appelés à suivre le produit depuis la récolte jusqu’à la livraison au magasin de la section afin d’éviter tout mélange avec d’autres produits non certifiés.
3. LIVRAISON DU PRODUIT
L’administrateur de groupe, le Magasinier de la coopérative et le chef secteur sont responsables de la livraison du produit.
5. MAGASIN DE SECTION A la CAMAYE
Une fois que le cacao certifié arrive au magasin de section, le magasinier de section effectue une analyse physique et organoleptique. Les sacs déclarés conformes aux exigences des standards sont ensuite pesés a titre indicatif, codifié (code et initiales producteur) et enregistré dans le REGISTRE D’ACHAT DE CAFE- CACAO du magasinier de section des producteurs certifié. Le magasinier délivre ensuite un REÇU D’ACHAT CAFE- CACAO tel qu'exigé par le conseil du CAFE- CACAO avant de stocker le produit à l’espace prévue.
Les produits déclarés non conformes sont déclassés et classés dans l'espace réservé au cacao ordinaire.
5. TRANSFERT VERS LE MAGASIN CENTRAL
Une fois, qu'un stock consistant est atteint le produit est transféré par camion au magasin central accompagné de la SOUCHE BLANCHE DU REGISTRE D’ACHAT DE CAFE-CACAO tel qu'exigé par le conseil CAFE-CACAO. La souche porte les indications suivantes : la date, le numéro du reçu d’achat, le poids net livré, le prix unitaire, le montant payé, le nom et prénom du vendeur, l’origine du cacao.
Cette souche est ensuite photocopiée et remplacera le connaissement brousse utilisé les années antérieures.
6. MAGASIN CENTRAL
Lorsque le cacao arrive au magasin central, on procéde a l’aide d’une sonde au prélèvement d’échantillon de chaque sac pour constituer l’échantillon global pour l'analyse
.Une analyse physique et organoleptique est effectué par l’analyseur ou le magasiner central. On procède ensuite a la pesée du cacao et son enregistrement dans le registre des producteurs certifiés. Le registre est ensuite transmis à l’ADG chaque semaine pour la saisie informatique qui facilite le suivie des informations.
Un bulletin d’achat DIRECTION de cacao certifié est remis au responsable de section pour la totalité de cacao certifié livré et le cacao est stocker a l'espace prévu a cet effet.
Ensuite une fois qu'un bon tonnage de cacao certifié est atteint on fait appel a un camion remorque qu’on charge avec soin et un connaissement départ est rempli par le magasinier de section pour accompagner le camion jusqu'à l’usine de Cargill sise a Abidjan.
Une fois a l’usine de Cargill et après la pesée un connaissement retour nous est délivré pour confirmer que a ce jour la CAMAYE a livre du cacao certifié.
Toutes les données collectées sont documentées, mises à jour par l’Administrateur de groupe et stockées au siège de la coopérative avec le plus grand soin.
L’administrateur de groupe, le Magasinier de la coopérative et le responsable de section sont les responsables du suivi du cacao certifié.
7. RAPPORT SUR LA COMMERCIALISATION
La direction générale, l’Administrateur de Groupe en étroite collaboration avec l’exportateur adresseront un rapport hebdomadaire des activités d’achat et de vente des fèves, qui le transmettra après correction aux différents partenaires du projet. Ce rapport devra faire ressortir les éléments suivants relatifs :

  • Aux volumes brousse acceptés à partir de chaque plantation, de chaque planteur, et de chaque section
  • A la qualité de chaque volume accepté,
  • A la valeur du volume accepté
  • A la qualité hors norme rejetée
  • Aux volumes exportés.
  • Aux différences fondamentales démontrées en comparaison avec les produits des exploitations non certifiées par Rainforest Alliance et utz certified,
  • Aux difficultés rencontrées et aux observations générales,
  • Aux éléments générant des coûts supplémentaires.
Scroll to Top